Donnez votre avis !

Cliquez sur le titre de cet article pour rajouter vos commentaires en bas de la page.

Dix mots en image par les graphistes d’indicibilis

Après la soirée du lancement de la ligue de France de slam, le 30 octobre dernier, les associations "Indicibilis" et "le Caboulot" ont permis une nouvelle rencontre entre graphistes et slameurs. Cet événement qui a eu lieu le samedi 19 mars 2011, à l’occasion de la semaine de la langue française et de la francophonie, a eu pour but de mettre à l’honneur  "les dix mots qui nous relient" en confrontant à nouveau divers modes d’expression et de représenter le graphisme comme un langage à part.

Conception et réalisation Karolina Lysiak




"Accueillant, agapes, avec, chœur, complice, cordée, fil, harmonieusement, main, réseauter", voilà tous les mots issus de la thématique 2010-2011, choisis par le ministère de la Culture et de la Communication avec ses partenaires francophones, sur lesquels les graphistes ont commencé à réfléchir 15 jours plus tôt dans le cadre d’un atelier graphisme. Cette fois-ci, l’atelier était libre mais malgré tout animé par Gregory Seguin, l’initiateur de ce projet. Karolina Lysiak, graphiste indépendante, a à nouveau suivi cette seconde session en apportant non seulement son imagination et sa créativité dans la réalisation d’affiches mais aussi sa disponibilité envers les autres graphistes pour le bon déroulement de cet après-midi artistique.

Les œuvres créées par cette équipe ont été exposées lors de la soirée slam. Afin de favoriser la rencontre entre ces deux mondes artistiques, les graphistes ont tenté l’écriture d’un texte composé de l’ensemble ou de quelques mots imposés pour l’événement. Ensuite, les slameurs ont fait preuve de leur talent de prise de parole pour les mettre en scène. Mais quelques graphistes plus courageux ont tout de même joué le jeu et pris la place des slameurs pour s’essayer à ce mode d’expression artistique. Ce fut un réel succès !



Dans le cadre d’un concours organisé par l’association « le Caboulot », les slameurs ont slamé non seulement en jouant sur la thématique de la soirée mais aussi en laissant libre cours à leur imagination sur des thèmes de société propres à chacun.

Et voici un aperçu de l'ensemble des travaux réalisés par les graphistes ...



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire