Donnez votre avis !

Cliquez sur le titre de cet article pour rajouter vos commentaires en bas de la page.

Dandelion, l'évolution d’image en image

 
La passion pour la photographie mais pas seulement !


C'est vers l'âge de 8 ans que Dandelion reçoit en cadeau son premier appareil photo. Son père, lui aussi passionné depuis des années, lui apprend à apprivoiser ce moyen format.

Elle multiplie les clichés et les pellicules avec le second, un 24x36. Petit à petit, par manque d'intérêt, elle le range dans un coin, et s'essaye à d'autres médiums tels que le modelage d'argile, les assemblages de matériaux naturels et de récupération, etc.


Dandelion a une imagination débordante et voit dans tous les objets une possibilité de créativité. "Chez moi, rien ne se perd, tout s'entasse, se détourne, revit… ou pas !" s'amuse-t-elle.



L'univers de la musique pour retrouver l'inspiration


Ses rencontres musicales lui donnent l'opportunité de devenir chroniqueuse amateur pour un webzine orienté "nouvelle scène française". C'est alors qu'elle est amenée à ressortir ses appareils photo du placard. L'argentique et le numérique la suivent de concert en concert.



Puis, elle s'en sert pour photographier dans le désordre, les arbres l'hiver, les mains, les expressions, les petits détails, les textures, les bestioles de son jardin et d'ailleurs, les graffiti et les friches industrielles, etc. Avec l'aide d'un ami breton, elle développe son goût pour les matières et commence à "texturer" ses images, à leur donner un autre souffle, une autre profondeur, au plus près de l'évocation.  



Le partage de ses images



Dandelion n'a pas encore tenté l’expérience d’une exposition, certainement par manque de courage. Mais l'envie de partager autrement qu'à travers le virtuel n'a pas cessé de persister. Même si cette photographe ne possède pas les bases du dessin, elle a toujours aimé gribouiller, se tâcher d'encre et peindre au pinceau. 

Elle dessine alors ses trois chats qu'elle affectionne particulièrement. Le traitement d'image qu'elle utilise en photo lui donne la possibilité d'adapter ses petits croquis réalisés au feutre noir à de grands formats. En réalisant ces illustrations, sa créativité dépasse l'écran de son ordinateur et elle décide de les utiliser pour créer ses propres bijoux vintages à cabochon.


 
Découvrez cette nouvelle aventure de Dandelion et certainement pas la dernière (elle s'est même déjà lancée dans la teinture et le filage de la laine !) en visitant sa boutique en ligne, son blog ou encore sa page facebook.



  



 


3 commentaires:

  1. Quelle artiste complète et diversifiée ! L'art dans l'âme et tout cela dans la beauté... Bravo !

    RépondreSupprimer