Donnez votre avis !

Cliquez sur le titre de cet article pour rajouter vos commentaires en bas de la page.

Impression d'une illustration sur un badge d'après Mathilde illustrations



Il y a quelques semaines, je vous ai présenté, Mathilde (http://lealadjevardi.blogspot.fr/2012/07/la-petite-mathilde-lenfant-des-arts.html).

Voici les conseils pro de cette jeune graphiste pour créer un badge de haute qualité à partir d'une illustration.

Préparation de l'illustration
Je travaille avec un nuancier Pantone pour chacune de mes illustrations. Chaque couleur est donc une référence codée, ce qu'on appelle en imprimerie un ton direct. Suivant le calibrage des couleurs, celles-ci peuvent varier d'un ordinateur à un autre. C'est pourquoi, je me fie à ces références.


Des règles importantes à respecter !

Une fois l'illustration réalisée, je l'ouvre sous Photoshop en CMJN et en 300 DPI.

CMJN : un procédé d'imprimerie permettant de reproduire un large spectre colorimétrique à partir de 3 teintes de base (cyan, magenta et jaune) auxquels on y ajoute le noir. On parle donc ici de quadrichromie.

300 DPI (300 pixels par pouce) permet d'avoir une image de très bonne qualité pour une impression .
Le gabarit
J'insère l'image dans un fichier gabarit de découpe pour badges spécialement défini pour un diamètre de 45 mms.


 
Le gabarit s'organise en 3 parties :

1 - la face du badge (le petit cercle intérieur). Je vérifie donc que la partie importante de mon illustration s'insère correctement dans ce cercle.

2 - le côté du badge.

3 - le fond perdu (le cercle extérieur) qui disparaît lors du pressage du badge.

Une fois que l'illustration est adaptée au gabarit, le fichier est prêt à être envoyé à l'imprimeur.

Quand je reçois le produit fini, les couleurs sont exactement celles que j'ai définies au départ.


Très important, ne jamais envoyer en RVB !

Le RVB (rouge, vert et bleu) et le CMJN sont deux standards colorimétriques utilisés lors de créations graphiques.

Le RVB est utilisé pour l'écran (screen) et pour des créations graphiques destinées au web.

Le CMJN est utilisé pour les impressions (print).
 


J'utilise le même processus de création pour les miroirs de poche !


Mathilde illustrations





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire